Top
My Son

Le sanctuaire de My Son est un site unique au Vietnam situé à une quarantaine de kilomètres de Hoi An, la ville aux lanternes. Ce site archéologique est inscrit au Patrimoine Mondial de l’UNESCO depuis 1999 et regroupe un ensemble de temples chamsaux valeurs spirituelles proches de l’hindouisme. My Son au Vietnam a été fondé au 4ème siècle par l’empereur Bhadravarman, les temples ont été construits continuellement pendant près de dix siècles. Au fil du temps, le sanctuaire de My Son est devenu un centre religieux et politique jusqu’à se transformer en tant que capitale du royaume de Champa.

La meilleure saison pour visiter My Son au Vietnam se situe entre mars et septembre, les voyageurs pourront profiter de la saison sèche avec des températures plus chaudes.

Le sanctuaire de My Son fut l’un des premiers sites chams qui a été implanté au Vietnam. Ce site archéologique a traversé différents évènements historiques. Au début de son existence, il a été envahi et dépouillé par les chinois. Il a ensuite été occupé par les Cham pendant près de 1000 ans. C’est ainsi devenu la capitale religieuse et politique du royaume de Champa, un état de culture aux influences hindouistes. Selon la légende, les Chams seraient arrivés par la terre en provenance de Chine mais les chercheurs ont démontrés qu’ils étaient finalement arrivés par la mer et originaires d’Indonésie et de Malaisie. Les chams étaient divisés en quatre castes et faisaient du commerce et de la piraterie leurs principales activités. De nos jours, ils font partie de l’une des 54 ethnies minoritaires du Vietnam et les autres membres de cette communauté vivent dans d’autres pays asiatiques tells que le Laos, la Malaisie et le Cambodge.

Sur le site de My Son au Vietnam, de nombreux temples ont été construits et sont pour la plupart dédiés aux dieux hindous tels que Shiva, Brahma et Visnu, l’hidouisme était la principale religion de croyance du peuple Cham. Vous remarquerez de nombreuses représentations de ces divinités lors de votre visite de ce site unique. Ces temples sont remarquables de part leur architecture atypique, ils sont édifiés en forme de tour et avec des briques de couleur rouge. Aujourd’hui, beaucoup de ces temples ont été détruits par les guerres et on peut y observer seulement les ruines d’une dizaine d’édifices sur les soixante-dix qui composait l’ancienne capitale du royaume de Champa.

Vous pouvez visiter les ruines lors d’une balade agréable au sein du site archéologique de My Son. Optez pour un guide si vous souhaitez en apprendre plus sur l’histoire qui se cache derrière ces ruines. Cette visite ravira tous les fans d’histoire et d’archéologie.

Si vous êtes intéressés par une visite du sanctuaire de My Son lors de votre voyage sur-mesure au Vietnam, parlez-en à votre Travel Designer.

[RETOUR]