Top

Profitez de votre séjour au Sri Lanka pour partager vos compétences et en faire profiter ceux qui en ont le plus besoin. Nous vous proposerons des programmes sur-mesure en tenant compte des populations concernées et de ce que vous pourrez leur apporter.

Intervenez dans votre domaine professionnel (santé, business, informatique…) ou partagez votre passion (cours de photo, cours de sport, art and craft…) et vivez des moments d’échanges intenses et inoubliables !

Qu’est-ce que la Foundation of Goodness ?

La Fondation of Goodness est une ONG à but non lucratif enregistrée au Sri Lanka et aux Etats-Unis. Créée en 1999 par Kushil Gunasekera, elle a pour but de fournir des services essentiels à son village de Seenigama.  Depuis lors la fondation travaille avec une équipe engagée, basée à Seenigama et à Colombo, et en collaboration avec des villageois et des donateurs pour améliorer la vie des communautés rurales au Sri Lanka.

La mission de la Fondation of Goodness est de créer un modèle de communauté durable conçu pour autonomiser les communautés défavorisées du Sri Lanka. La fondation met tout particulièrement l’accent sur la création d’un environnement qui crée des possibilités d’apprentissage pour les enfants et les jeunes ruraux défavorisés.

La Foundation of Goodness a vingt ans d’expertise dans l’accueil de volontaires et propose des programmes de volontariat dont l’impact est réellement bénéfique pour la population locale.  Que vous soyez étudiant, retraité ou que vous exerciez une activité professionnelle, vous serez accompagné et aiguillé vers le programme dans lequel vous serez le plus utiles.

Située sur la côte Sud-ouest du Sri Lanka, la Foundation of Goodness vous permettra de mettre à profit votre temps et/ou vos compétences au service d’une bonne cause tout en évoluant dans un cadre splendide.

 

La Foundation of Goodness en quelques dates

  • 1999-2004 :  la Fondation offre des cours d’anglais, d’informatique et de sport aux enfants du village et met en place des projets d’amélioration des logements des villageois (approvisionnement en eau, électricité, assainissement).
  • 2005-2007 : création d’un centre d’urgence suite au tsunami puis construction de nouvelles infrastructures bénéficiant a environ 20 000 habitants des 25 villages environnants grâce aux financements internationaux.
  • Depuis 2007 : retour au projet initial de développement communautaire, outre l’amélioration de la vie des communautés rurales, un accent particulier est mis sur l’éducation des enfants. Parallèlement l’apprentissage des adultes est développé avec la création de modules de formation en informatique, en gestion des affaires et en anglais.

Des soins médicaux et dentaires allant de la prise en charge des malades à des programmes de soins de santé préventifs sont également mis en place.

[RETOUR]

0