Top

Contexte et justification du projet

Depuis la fin de la guerre civile en 2009 et malgré le dynamisme économique du pays, la participation des femmes à la vie active a reculé faisant du Sri Lanka le 14e pays au monde où les écarts entre les taux d’activité des hommes et des femmes sont les plus élevés.

Aujourd’hui, à Colombo, les femmes sont de plus en plus actives et émancipées, mais ce n’est pas le cas dans toutes les villes de l’île. C’est la raison pour laquelle la Fondation Atypique a souhaité soutenir le projet de Puvini, une jeune triathlète sri lankaise de 23 ans qualifiée pour les championnats du monde de l’Iron Man 70.3 mais qui n’avait pas les moyens de poursuivre son rêve et de s’envoler pour Nice.

 

 

Qu’est-ce que l’Iron Man 70.3 ?

 

Un Iron Man 70.3 est une course multi-disciplinaire alternant natation, course à pied et cyclisme. D’une distance totale de 113 kilomètres, l’Iron Man consiste à enchaîner 1,9 km de natation, 90 km de cyclisme pour finir sur un semi-marathon (21km de course à pied).

 

 

La participation de Puvini à un tel événement à portée internationale est un moyen pour elle de promouvoir le rôle de la femme sur la scène sportive au Sri Lanka. De plus, en dehors de ses entraînements, Puvini allie passion du sport et vie active, puisqu’elle travaille comme designer d’articles de sport dans une compagnie Sri Lankaise.  Une belle image d’une femme Sri Lankaise confiante, indépendante et émancipée.

Objectif du projet

Après avoir concouru à l’Iron Man de Colombo en février 2019, Puvini s’est qualifiée pour participer aux Championnats du monde d’Iron Man 70.3 qui ont eu lieu à Nice le 7 septembre 2019. Un succès double pour la triathlète.

Une réussite personnelle tout d’abord car Puvini a réussi non seulement à terminer son premier Iron Man 70.3 mais aussi à se qualifier pour les championnats du monde, un exploit pour une débutante comme elle ! C’est également une réussite sociétale puisqu’elle prouve que les femmes Sri Lankaises peuvent elles aussi faire du sport, être indépendantes et autonomes.

La préparation à l’Iron Man, résulte de plusieurs mois d’entraînements. Pour cela, Puvini a été accompagnée des membres du Triathlon Club de Colombo (TCC) qui l’ont aidé à 2 niveaux :

-Logistiquement : coachée par Denis, Puvini a suivi un planning strict d’entraînement.

-Techniquement :  les membres du TCC ont mobilisé leurs connaissances et compétences pour lui offrir les équipements nécessaires pour s’entraîner et concourir à l’Iron Man (vélo, matériel spécifique, équipements de natation, de course à pied et de vélo, etc.)

Vous l’aurez compris, c’est un entraînement strict et quotidien que Puvini suit avec rigueur !

Le projet

La Fondation Atypique a fait le choix d’aider financièrement Puvini pour lui permettre d’avoir un équipement sportif de qualité à la hauteur du projet. Une forme de sponsor qui permet à Puvini de l’aider dans l’achat de matériels et équipements sportifs mais également de l’aider au financement des différentes formalités administratives telles que les inscriptions, le voyage à Nice, etc.

Un sponsor qui traversera les frontières, puisqu’il voyagera jusqu’à Nice accompagnant ainsi Puvini sur sa course. En effet, on a retrouvé le logo Atypique Lanka sur son tee-shirt de course !

[RETOUR]

0